Traitement du relâchement cutané par radiofréquence multipolaire

Dr Kathleen Scemama, le

Radiofréquence Venus Legacy à Paris - Dr ScemamaSigne du temps, le relâchement cutané peut être atténué par différentes techniques, sans forcément passer par la case chirurgie. Par exemple, la radiofréquence multipolaire Venus Legacy permet de retendre la peau relâchée d’un ou d’une patiente tout en ralentissant son vieillissement cutané. Cet acte de médecine esthétique peut concerner toutes les zones du visage et du corps (bras, intérieur des cuisses, ventre…).

Faire face au relâchement cutané et à la perte des volumes

Naturellement, les volumes et proportions du visage changent au cours d’une vie. Si un visage jeune apparaît triangulaire à la pointe inférieure et donne une impression de plénitude, en vieillissant, on assiste à l’inversion du triangle facial car le visage a tendance à perdre en volume en haut et s’affaisser en bas. En plus, certaines zones se creusent, comme les pommettes, les tempes ou encore la vallée des larmes, et les rides apparaissent.

Le vieillissement du visage est un processus naturel, qui peut cependant être favorisé par des facteurs extérieurs : consommation excessive de tabac, d’alcool, alimentation déséquilibrée, mauvaise hydratation, surexposition au soleil… Pour pallier ces disgrâces, la médecine esthétique apparaît comme la solution idéale, en particulier la radiofréquence multipolaire Venus Legacy.

La radiofréquence Venus Legacy : qu’est-ce que c’est ?

La radiofréquence multipolaire permet de traiter le relâchement cutané, d’atténuer les ridules et de resserrer les pores dilatés. Elle est basée sur l’émission d‘ondes électromagnétiques à très haute fréquence. Le principe est de renforcer la tonicité cutanée en chauffant la peau aux alentours de 55°, ce qui induit une augmentation de synthèse des fibres de collagène, des fibres élastiques et de la production d’acide hyaluronique par les fibroblastes du derme.

La radiofréquence Venus Legacy présente un intérêt dans la prévention et le traitement du relâchement cutané débutant. Elle est particulièrement efficace au niveau de l’ovale du visage, du cou, de la peau sous palpébrale, mais aussi de toutes les zones du corps (abdomen, face interne de bras, cuisses et parties intimes chez la gente féminine). Un traitement par radiofréquence peut aussi être proposé aux patientes ayant effectué une liposuccion, pour offrir une meilleure rétraction cutanée dans les semaines qui suivent l’opération.

Le traitement du vieillissement de la peau et de son relâchement se fait dans la durée. Ainsi, le nombre de séances est variable en fonction de la zone traitée. Comptez 6 séances pour le visage à 1 semaine d’intervalle en traitement d’attaque, puis 1 séance par mois. Pour le corps, 8 séances à 1 semaine d’intervalle sont nécessaires en traitement d’attaque, puis 1 séance par mois.

Comment se déroule la séance de radiofréquence multipolaire avec le Dr Scemama ?

Le jour J, le docteur applique une couche de glycérine sur la peau puis effectue des mouvements circulaires à l’aide d’une pièce à main adaptée qui chauffe les tissus pour stimuler la production de collagène contenu dans la peau.

Le traitement permet une modification significative du derme en le rendant plus ferme et plus tonique, et en resserrant les pores dilatés. Chaque séance est indolore et implique même une sensation de chaleur agréable.

Une consultation en amont pour répondre à vos questions

Avant toute séance, votre praticien vous reçoit dans ses locaux, situés au sein d’un quartier très agréable du 12ème arrondissement, proche de la place de la Nation et du Bois de Vincennes. Cette première consultation est indispensable puisqu’elle permet aux patients comme au médecin de communiquer librement et d’instaurer une relation de confiance.

C’est aussi l’opportunité pour le praticien de procéder à un examen clinique approfondi de la zone à traiter afin d’écarter toute contre-indication (grossesse, allaitement, port de pace-maker, peau lésée au niveau de la zone traitée…).

Votre adresse email ne sera pas publiée