Prendre soin de soi après le confinement : c’est le moment !

Dr Kathleen Scemama, le

Prendre soin de soi après le confinement à Paris - Dr ScemamaComme tous les Français, le Dr Kathleen Scemama et son équipe sont heureuses d’être déconfinées depuis le 11 mai et de pouvoir à nouveau vous accueillir à Paris, au sein d’un établissement cosy et confortable dédié à votre bien-être. Cela tombe bien car le déconfinement est la période propice pour prendre soin de soi et des différentes parties de sa silhouette. Quels sont les meilleurs traitements de médecine esthétique durant cette période ? On fait le point.

Prendre soin de votre visage après le confinement

Le visage, tout d’abord, a très peu vu la lumière du jour ces derniers temps et a donc largement souffert. Si vous souhaitez lui redonner un coup d’éclat, raffermir et lisser la peau ou prévenir le vieillissement cutané, le Dr Kathleen Scemama vous proposera des injections d’acide hyaluronique, des injections de Skinbooster ou un mésolift. Cette technique consiste à injecter dans le derme, à l’aide de fines aiguilles, un mélange d’acide hyaluronique et de poly-vitamines.

Au sein de son cabinet, la nouvelle technologie Silk Peel est aussi proposée à nos patients. Celle-ci garantit une exfoliation douce et non invasive des couches superficielles de la peau ainsi qu’une dermalinfusion d’une solution adaptée à chaque problème de peau !

Si votre peau est particulièrement abîmée, mieux vaut vous tourner vers un véritable peeling chimique. Ce dernier peut estomper vos imperfections, éclaircir et uniformiser votre teint ou encore resserrer vos pores. Il est également possible de faire l’objet de séances de Laser origin pour le visage. Le traitement améliore la texture globale de votre peau, réduit les rides, les pores dilatés ainsi que les cicatrices d’acné grâce à la production de collagène neuf et la stimulation des fibroblastes.

Pour entretenir votre peau quotidiennement, vous pouvez aussi opter pour la cosmétologie personnalisée et sur-mesure Universkin. Votre médecin esthétique est en mesure de préparer sous vos yeux 1 ou 2 sérums uniques avec plusieurs actifs choisis, en fonction de vos problématiques.

Enfin, si vous avez abusé du sucre, constatez un double menton sur votre visage et ne parvenez pas à vous en débarrasser grâce au sport et au régime, cet excès graisseux peut être éliminé grâce à la cryolipolyse Cristal Pro.

Prendre soin de vos cheveux après le confinement

Certains se sont improvisés coiffeur à domicile durant le confinement. D’autres ont laissé un peu à l’abandon cette zone de leur corps. Le Dr Kathleen Scemama vous propose des séances de mésothérapie du cuir chevelu pour revitaliser la santé et la beauté de vos cheveux.

Ce traitement consiste à injecter dans votre cuir chevelu un concentré de principes actifs (vitamines et acide hyaluronique) qui améliore la qualité des cheveux et stimulent leur repousse. Le procédé agit comme un véritable booster biologique, car les éléments nutritifs sont acheminés directement dans le bulbe sans passer par le sang.

Prendre soin de votre corps après le confinement

Si bien sûr, il est indispensable de conserver une alimentation saine et équilibrée après le confinement et de reprendre votre silhouette en main, vous pouvez profiter de soins esthétiques non invasifs comme la radiofréquence Venus Legacy, permettant de traiter en quelques séances le relâchement cutané en chauffant le collagène contenu dans la peau pour stimuler sa production.

Vous pouvez aussi lutter contre votre cellulite avec la mésothérapie. Votre praticien procède alors à des injections sous la peau dans les zones cellulitiques d’un mélange de produits permettant une stimulation veino-lymphatique, une désinfiltration des tissus graisseux et l’élimination de l’eau en excès.

Enfin, si vous souhaitez vous débarrasser d’amas graisseux localisés sur votre corps (poignées d’amour, culotte de cheval, bedaine…), la technologie Cristal Pro vous offre cette possibilité (cryolipolyse ou élimination des graisses par le froid).

Votre adresse email ne sera pas publiée