Mésothérapie vs Pressothérapie pour se débarrasser enfin de la cellulite

Dr Kathleen Scemama, le

Choisir entre la Mésothérapie vs Pressothérapie pour se débarrasser enfin de sa cellulite | Dr Kathleen ScemamaLa cellulite est difficile à déloger, même lorsque l’on privilégie des habitudes de vie saines avec une alimentation adaptée et une activité physique. Toutefois, des méthodes de médecine esthétique peuvent aider à réduire les capitons et l’aspect peau d’orange. Dans le cadre de son cabinet du 12e arrondissement de Paris, le Docteur Kathleen Scemama propose à ses patients la mésothérapie et la pressothérapie. Faut-il privilégier la pressothérapie ou la mésothérapie pour faciliter l’amincissement ? Focus sur ces différentes techniques pour se débarrasser de la cellulite.

Qu’est-ce que la mésothérapie ?

La mésothérapie est une méthode qui consiste à injecter des petites doses de médicaments ou de principes actifs sous le derme, en ciblant des zones particulières afin de les traiter. Cette technique est utilisée dans de nombreuses indications médicales et esthétiques comme alternative à un geste chirurgical.  

En médecine esthétique, la mésothérapie est un bon programme d’accompagnement dans le cadre d’un régime. L’injection des produits vise alors à réduire la cellulite grâce à ses propriétés stimulantes sur le système veino-lymphatique. La technique améliore la microcirculation du sang au niveau local et contribue par ailleurs à l’élimination des stocks de graisse. En réalité, ce n’est pas réellement une mésothérapie pour maigrir, mais ce soin esthétique aide à déloger les capitons incrustés tout en améliorant l’aspect de la peau d’orange.

Définition de la pressothérapie

La pressothérapie quant à elle consiste à reproduire les mouvements de palper-rouler grâce à un appareil. Pour traiter les jambes, les patients doivent enfiler des bottes remontant jusqu’aux cuisses. L’appareil diffuse de l’air à l’intérieur qui exerce une certaine pression sur les membres inférieurs de façon à stimuler la circulation de lymphe et de sang et faciliter l’élimination des toxines par l’organisme. 

La pressothérapie permet de traiter les sensations de jambes lourdes et la cellulite. C’est aussi un excellent allié des sportifs pour faciliter la récupération du corps, sollicité par les séances d’activité physique. 

Quelles sont les différences entre ces deux techniques en médecine esthétique ? 

La mésothérapie est efficace pour gommer la cellulite et favoriser la fonte de graisse des jambes, des cuisses, des hanches, des fesses ou du ventre. Cette technique est redoutable pour traiter l’aspect peau d’orange en facilitant le drainage lymphatique et veineux. Elle est particulièrement performante pour améliorer la texture de la peau et lisser les irrégularités. En revanche, une séance de mésothérapie peut engendrer quelques bleus, qui se résorbent naturellement après quelques jours.

La pressothérapie soulage rapidement la sensation de jambes lourdes, les gonflements et la fatigue des membres inférieurs. Son action drainante permet d’obtenir des résultats satisfaisants sur l’aspect de la peau des jambes et induit un amincissement de celles-ci, lorsqu’il existe des problèmes de rétention d’eau. Par ailleurs, les séances sont de véritables moments de détente, elles produisent un effet relaxant sur le corps. La pressothérapie raffermit la peau et permet de lisser l’aspect peau d’orange sans effets secondaires et sans geste invasif. Cependant, ce n’est pas une méthode qui « fait maigrir ». L’effet amincissant est obtenu grâce au drainage qui permet de faire dégonfler les zones traitées.

Quelle méthode est la plus efficace pour se débarrasser de la cellulite ?

Pour se débarrasser efficacement de la cellulite, les deux méthodes peuvent être envisagées. Cependant, la zone à traiter et le type de cellulite peuvent influer sur le choix du traitement. Pour savoir quelle méthode est la plus adaptée à vos besoins, un interrogatoire est réalisé lors d’une première consultation.

Quelle est la méthode la moins coûteuse ?

Les séances de ces deux méthodes sont au même tarif.

La séance de mésothérapie est à 65 euros. Il faut compter environ 15 à 20 séances dans un premier temps (une séance par semaine), suivies d’une séance par mois pour entretenir le résultat.

La séance de pressothérapie est aussi à 65 euros. Le protocole recommandé est de 10 séances (deux séances par semaine).

Quelle que soit la méthode utilisée, ces gestes de médecine esthétique agissent tous deux sur les troubles circulatoires et ne permettent pas réellement de perdre en volume sur une zone très localisée, du moins, comme on l’entend dans le cadre d’une perte de poids. Elles sont cependant un excellent complément à une prise en charge diététique, dans le cadre d’une démarche d’amaigrissement avec une alimentation équilibrée et la pratique régulière d’une activité physique.

Votre adresse email ne sera pas publiée